Tout commence par une simple phrase

31 Déc

Le prix BibliObs 2012(pages livres du nouvel Obs)  de la meilleure première phrase de roman est attribué à Jacques Braunstein, pour son incipit: «J’arrive à l’âge où chaque jour je m’invente un nouveau regret.» («Loin du centre», NiL).

Les phrases on été choisies dans une sélection des 13 phrases, sans indications de l’auteur ou du livre.  Une excellente idée qui prouve bien que les premières pages, et ici, les premières phrases d’un roman, ou même d’une nouvelle, doivent être véritablement travaillées avec acharnement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :