Polémique sur les frais de ports du livre sur Internet

4 Oct

ecrire-une-histoireLe syndicat de la librairie française (SLF), accusant le géant américain de la librairie numérique, Amazon, de « dumping » en mettant en cause la gratuité des frais de port offert dès le 1er euro d’acha ouvre la polémique sur la lutte des librairie indépendante face à Internet. Offrir les frais de port, sont une manière, disent les libraires, de détourner le prix unique du livre en vigueur depuis 1981. Cette loi avait été promulguée pour permettre aux libraires de résister aux grands distributeurs. A ce jour, il n’en ait rien car la loi n’avait pas prévue, ni la concurrence d’internet, ni le comportement dual des consommateur, souhaitant tout à la fois défendre leur librairie de quartier mais achetant tout de même régulièrement sur l’une des grandes plateformes de vente en ligne du livre.

A l’assemblé nationale, les députés, saisis de la polémique, viennent de décider que les opérateurs en ligne ne pourront bientôt plus cumuler la gratuité des frais de port du livre avec la remise autorisée de 5%. Qu’en sera t’il au sénat ?

Car Amazon, comme les autres acteurs du numérique, risquent bien de ne pas concéder aussi rapidement aux contraintes de cette proposition de loi.  Ainsi, Amazon se défend en précisant : « Nous réalisons 70% de nos ventes sur des livres de fond de catalogue qui ont plus d’un an. Au contraire, les libraires se concentrent sur les nouveautés et ne peuvent pas servir les clients qui demandent des ouvrages plus anciens, car ils ne les conservent pas en stock. Nous sommes donc parfaitement complémentaires ». Un point de vue qui pourrait être remis en cause mais même la Fnac n’est qu’à moitié satisfaite d’une telle proposition de loi, en arguant qu’une augmentation du prix du livre risque d’être néfaste à l’ensemble de la profession.

En complément sur le sujet :

Publicités

Une Réponse to “Polémique sur les frais de ports du livre sur Internet”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le marché du livre et ses points de ventes | Ecrire et se Faire éditer - octobre 6, 2013

    […] à la polémique sur la gratuité des frais de port sur les grands site de vente de livre sur Internet, au détriment possible des librairies […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :