Tag Archives: premier romans

C’est quoi un auteur?

17 Oct

Le métier d’écrivain fait toujours beaucoup rêver. S’il faut un certain don au départ et un goût prononcé pour la littérature, ce métier exige aussi de maîtriser certaines techniques. Lire la suite

Publicités

Le métier d’écrivain de polar

6 Juin

Harlan Coben, auteur de polar américain évoque le métier d’écrivain lors d’une conférence au salon Quais du polar 2013.

La vie du livre en librairie

14 Avr

ecrire un roman

Dans l’édition classique, imprimée papier, la vie d’un livre est plus complexe qu’il n’y parait.

Celle-ci commence par un a paraître qui est proposé par les représentants aux libraires. Une première estimation des pré-commandes est alors retournée à l’éditeur, ce qui va lui permettre d’établir le chiffre d’un premier tirage. Bien entendu, dans le cas d’un nouvel auteur ou d’un premier roman, le tirage moyen est relativement faible ( souvent 1000) et à tendance à baisser avec la taille de la maison d’édition. Mais il peut atteindre plus de 10 000  pour une best seller présumé (romans ou essais).

Dans le cas d’un maison d’édition bien installée, le tirage sera souvent compris entre 2000 et 6000 exemplaires. Mais attention, il ne s’agit pas là du nombre d’exemplaires du livre qui seront vendus. Même si cela peut paraître à l’auteur un chiffre flatteur et la preuve que son éditeur croit dans le succès de l’ouvrage, cette première mise en place (entre 2 et 20 exemplaires en pile dans les librairies) ne correspond qu’à une mise à disposition. Lire la suite

Concours écrire un roman pour le Prix Nouveaux Talents

6 Avr

concours faire editer son premier romanConcours roman pour le Prix Nouveaux Talents

La Fondation Bouygues Telecom, les éditions JC Lattès et le quotidien Metro, lancent leur 7ème appel à manuscrits pour le Prix Nouveau Talent.

Concours ouvert pour un premier roman, en langue française, dans lequel les modes d’échange et de communication passés, modernes ou à venir joueront un rôle central et déterminant dans le récit.

date limite pour déposer votre manuscrit : 30 septembre 2013

Le roman lauréat sera publié par les éditions JC Lattès et bénéficiera d’une dotation de 10 000€ de la Fondation Bouygues Telecom.

en savoir plus sur : http://cerclenantais.wordpress.com/2013/04/04/concours-et-prix-nouveaux-talents/

Respectez les standards de présentation

9 Sep

presentation manuscrit romanC’est un écueil facilement évitable et pourtant assez courant chez les jeunes auteurs : vouloir donner un aspect graphique à son manuscrit, en faire presque un livre. Pourtant,  utiliser des illustration, des polices tendances ou une mise en page créative pour sortir du lot risque surtout de vous dé servir. Un principe : Respectez les usages de base de la profession .

  • Envoyez vos manuscrits sous format standard : imprimés recto seulement, si possible paginés
  • utilisez une police d’écriture classique, interlignage 1,5 minimum, page blanches
  • manuscrit relié, coller ou agrafé ? Le plus simple reste la reliure spirale. pratique à lire et facile à utiliser elle ne vous coutera pas trop cher. par contre, inutile de dépense de l’argent dans les couvertures. Au niveau du comité de lecture, ce n’est pas l’objet qui sera l’attention des lecteurs mais le contenu.
  • Votre envoi peut contenir une lettre d’introduction, pas plus d’une page qui servira à vous présenter brièvement et à faire un résumé court de quelques lignes de votre manuscrit
  • pour avoir les meilleures chances de publier un roman,  ne dépassez pas 250 pages. Ce sera moins cher à imprimer, à envoyer mais surtout plus facilement éditable par une maison d’édition. Le papier coûte cher et publier un premier roman de 600 pages est un risque financier que peu d’éditeurs prendront.

Entrer en littérature? le point sur le parcours des premiers auteurs

7 Sep

Un travail très complet sur comment les premiers romans et les écrivains publient leurs premiers manuscrits.

Les auteurs et universitaires Bertrand Legendre et Corinne Abensour se sont plongés dans les profils d’auteurs d’un premier roman, ont étudiés leur parcours professionnels, leurs rapports à l’écriture, la façon dont ils sont parvenus à se faire éditer. Mais aussi leurs conditions de vie, leur rémunération. Une somme !

Cette enquête sur le processus d’entrée en littérature, menée sur la période 1988–2008, s’intéresse à la fois au premier roman et aux primo-romanciers. En étudiant les profils sociologiques et les stratégies d’auteurs en vue d’accéder à la publication, elle dévoile les critères mobilisés pour choisir les éditeurs, les modes de prise de contact ainsi que les représentations des politiques éditoriales qui prévalent dans l’esprit de ces auteurs.

Elle rend compte aussi des différents types de parcours au-delà de la publication du premier texte en examinant, selon les cas, les raisons déclarées du renoncement à l’écriture, les situations de poursuite d’écriture romanesque sans accès à la publication, et les changements ou non d’éditeur, ainsi que le déplacement du travail d’écriture vers des genres non romanesques.

Cette étude, menée au plus près des pratiques de l’édition littéraire, remet en cause nombre d’idées pré-conçues. La destinée des premiers romans et de leurs auteurs y est étudiée en profondeur, chiffres à l’appui.

ISBN 978-2-918682-19-6 /160 pages /18,50€ – editions Arkhe

acheter sur amazon

Qui publie le plus de premiers romans ?

6 Sep

En France, Gallimard est l’éditeur le plus sollicité par les auteurs, mais c’est L’Harmattan qui, entre 1988 et 2008, a publié le plus grand nombre de premiers romans (132), suivi par Flammarion (99), Gallimard (79), Seuil (73) et Grasset (54).